mercredi 18 octobre 2017

(MOOC) Violences faites aux femmes / la violence conjugale




Le premier thème abordé par ce MOOC est la violence conjugale : la plus intime. En 2014, 134 femmes sont mortes sous les coups de leurs conjoints.

Je rappelle qu'il s'agit de partager avec vous une partie de ce cours, quelques vidéos, avec quelques liens et quelques notes rapides qui vous donneront déjà pas mal de grain à moudre. C'est donc plutôt un partage de ressources, avec des extraits, sans autre commentaire. Je pense qu'il faut les diffuser, si on le peut !


(Les vidéos des cours sont réalisées par le Centre Virchow-Villermé, l’Université Paris Descartes, l’Université de Genève et l’ANEO)



Les infos à retenir

- Un numéro d’appel gratuit pour les femmes victimes de violences : 3919
- Un numéro d’appel pour les femmes victimes de viol : 0800 05 95 95 (Viols Femmes Informations, par le Collectif Féministe Contre le Viol)
- Le téléphone grave danger (c’est vraiment un téléphone, pas un numéro ! - dispositif à l’état de balbutiement)

- Une agression sexuelle sans pénétration est un délit. Une agression sexuelle avec pénétration est un crime de viol (commis sur la personne d'autrui par la violence, la menace, la surprise ou la contrainte), puni de 15 à 20 ans de réclusion criminelle.

- Le délais de prescription pour les victimes majeures est de 10 ans. Il est de 20 ans après la majorité pour les victimes mineures au moment des faits.

La violence conjugale : faits et chiffres

- Chaque année, 220 000 femmes sont victimes de violences dans le cadre familial ou conjugal. En 2015, 122 femmes et 36 enfants ont été tués par ces violences (dont 11 en même temps que leur mère). Dans 70% de cas, le meurtre est motivé par le refus de la séparation par le conjoint / ex.

- La famille et le couple est la première sphère d'agression, en particulier du viol.

- La grossesse est un facteur déclenchant (40% des violences) ou aggravant (40% des cas de violences également) majeur. Ces violences multiplient par 8 le risque de mort fœtale, par 19 le risque de mort maternelle. 23% des femmes pratiquant une IVG sont victimes de violences.

"Domestic violence is responsible for more deaths in pregnant women than any single medical complication associed with pregnancy."
J. Liebschutz



La violence conjugale : définitions

- Intervention d’Ernestine Ronai, coordinatrice nationale « Violences faites aux femmes » de la mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences (MIPROF).


Relation de couple inégalitaire (c'est toujours le même...) et totalitaire (... qui décide de tout) >> emprise = dévalorisation systématique (« tu es nulle ») + dépendance affective (« je t’aime »)

Chronologie de la violence
1) violences psychologiques (jalousie, dévalorisation… usent et cassent la personne)
2) violences verbales (silences, cris qui effraient toute la famille)
3) violences physiques et sexuelles (coups, viols, maîtrise de la contraception et du corps)
4) violence économique (séquestration du salaire, interdiction de travailler…)
5) violence administrative (séquestration des papiers / carte vitale / diplômes…).

Cycle de la violence
1 - Tensions jusqu’à l’agression
2 - Justification et déresponsabilisation (la violence est reconnue mais justifiée : « tu l’as cherchée »)
3 - Rémission (« lune de miel »)
4 - Répétition du cycle, de plus en plus vite et de plus en plus aigu.

La stratégie de l'agresseur
- isoler sa victime (pour l'empêcher de parler)
- dévaloriser, déshumaniser sa victime (pour qu'elle ne se donne plus le droit de parler)
- assurer son impunité et chercher des alliés (pour annuler la parole de la victime)

Pour soutenir une victime, on choisit la stratégie inverse !
- rapprocher, écouter
- valoriser, encourager
- assurer la sécurité, soutenir l'intégrité morale et physique


Détecter la violence conjugale


- La question devrait être posée systématiquement à toute patiente qui franchirait le seuil d'un cabinet médical ou gynécologique. 

- Repérage : intervention de Gilles Lazimi, maître de conférence à l'Université Pierre et Marie Curie.


- Détecter, prévenir et prendre en charge la violence conjugale (pdf)

- Le site de la MIPROF.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Volu, je t'aime bien mais j'aimerais ajouter quelque chose à tout ça...